Dans neuf mois tout pile, la 6ème édition de la Foire Economique d’Autun battra son plein. Et pour la foire du 10ème anniversaire, Eveneco, l’association organisatrice, proposera, du 20 au 23 septembre, quatre jours de festivités, d’échanges et d’affaires. L’occasion pour Cédric Vaudelin, président d’Eveneco, de rappeler que cette foire économique est une vitrine du territoire et d’effectuer un focus sur son dynamisme, tant commercial, industriel et agricole.
Comme pour les précédentes éditions, Eveneco a choisi de confier les clefs de cette foire à l’agence LR Communicability.
D’un point de vue commercial, à neuf mois de l’événement, le taux de remplissage des stands est de 40%. « Les gens du meuble reviennent et augmentent même leur surface d’expositions », insiste Laurent Rebeyrotte, cheville ouvrière de cette foire. Et de rappeler que « certains exposants historiques de la foire n’avaient pas encore rempli leur dossier d’inscription ». Pour cette édition, les organisateurs tablent sur la présence de 120 exposants différents.

 

 

Franche-Comté et Calabre


« La tradition conduit vite aux habitudes », souligne Laurent Rebeyrotte. Aussi, depuis la première édition, Eveneco a pris le parti de remettre toujours l’ouvrage sur le métier. Et cette foire apportera son lot d’innovation. Ainsi, ce n’est pas une région qui sera à l’honneur mais bien deux régions : une Française et une Italienne.
Pour cette nouvelle foire économique, ainsi qu’Autun Infos a eu l’occasion de l’écrire, c’est la Franche-Comté qui sera invitée. « Oui, la Bourgogne et la Franche-Comté sont regroupées au sein d’une même région. A Eveneco, on estime que les deux territoires ont encore des choses à se dire et à échanger pour qu’ils ne soient plus cousins et mais frère », explique le patron de l’agence LR. De fait, la Franche-Comté disposera de son espace dédié sur le foire.
Autre région à disposer de son espace : la Calabre. Alors pourquoi mettre à l’honneur cette région du sud de l’Italie ? « Dans les années 60, Autun a connu une arrivée de population venant de Calabre pour travailler dans le bois », rappelle Laurent Rebeyrotte. Aujourd’hui, ce sont d’autres populations venant d’autres secteurs de l’Europe qui arrivent en Autunois-Morvan pour les mêmes raisons. « Nous voulons montrer qu’il y a une possibilité d’intégration ceux qui viennent vivre en France », assure le maître d’oeuvre de la foire. Ce pavillon de la Calabre sera orienté folklore et gastronomie, avec également la création d’un film sur cette arrivée des calabrais. « On sort de la traditionnelle foire économique », estime Laurent Rebeyrotte.

 

Toujours des innovations

 

Il y a deux ans, la grosse nouveauté était le couplage de la Foire Economique avec le concours de bovins reproducteurs charolais. Un rendez-vous désormais inscrit dans le marbre. « Bien évidemment, le partenariat avec la Société d’Agriculture a été reconduit », annonce le patron de l’agence LR. Néanmoins, Eveneco laisse la porte ouverte à tout ceux qui ont envie de contribuer à la vie de la foire. Aussi, les organisateurs de la foire autunoise sont en contact avec ceux de « L’Avenir est dans le pré », qui s’est déroulé les 1er, 2 et 3 avril 2016 à Chalon-sur-Saône. « Ils souhaitent venir et agrandir l’espace agricole », note Laurent Rebeyrotte.
Concernant le pavillon Innovation des discussions sont en cours avec des industriels, même s’il est trop tôt pour en parler.
Concernant la journée de jeudi, marqué notamment par la soirée des décideurs, qui une nouvelle fois, changera de formule, les organisateurs souhaitent qu’elles soient encore plus à connotation économique que les précédentes. Et d’imaginer que les décideurs du l’Autunois invitent des décideurs d’autres territoires.
Bref, la Foire Economique 2018 ne ressemblera pas à celle de 2016 et encore moins à celle de 2014.
Bastien MIGAULT

 

 

290 000 euros de budget

Avec ses 290 000 euros de budget, la Foire Economique d’Autun est la deuxième foire de Saône-et-Loire. Mais à la différence des autres événements similaires du département, celle d’Autun largement financés par des privés, ce qui lui confère un caractère autonome.
Bien évidemment, Eveneco bénéficie de financements émanant de différentes collectivités. « Ce sont elles qui nous permettent d’innover et de proposer des choses nouvelles que nous ne savons pas forcément faire », indique Laurent Rebeyrotte. Et de remercier les collectivités qui aident déjà l’organisation de la Foire Economique, à l’image de la Communauté de Communes du Grand Autunois-Morvan et de la Ville d’Autun.

B.M.

AUTUN : La Foire Economique d’Autun, c’est dans une semaine !
Le Mercredi 14 septembre 2016 @ 13:45:24

Les membres d’Eveneco viennent d’entrer dans la dernière ligne droite. C’est en effet jeudi prochain que s’ouvrira la cinquième Foire Economique d’Autun. « Une foire encore plus attractive », promet Cédric Vaudelin, président d’Eveneco.
La particularité d’Eveneco est de ne jamais s’endormir sur ses lauriers, afin de ne jamais proposer une foire semblable à la précédente. Et cette année, pour cette année encore, l’association et son bras armé, l’agence LR Communicability, ont remis le métier sur l’ouvrage pour proposer un rendez-vous encore plus grand et plus attractif, tout en restant un reflet et une vitrine du territoire de l’Autunois-Morvan. Et  l’événement de cette édition 2016 est bien évidemment la tenue sur le site même de la foire du concours de bovins reproducteurs charolais, placés sous l’égide du Herd Book charolais, et organisé par la société d’agriculture. Ce concours de bovins ne sera cepandant pas le seul. En effet OS Mouton Charolais profitera de la foire pour organiser son concours également. « Pour Eveneco, il s’agit d’un gros investissement », indique Laurent Rebeyrotte. En effet, pour ces concours, c’est une structure de la taille de la grande halle de l’Eduen qui va être montée à l’Eduen. L’organisation de ce concours permet également un alignement des planètes dans le domaine agricole. On est loin des balbutiements des précédentes éditions. « On progresse », constate Laurent Rebeyrotte. Sur l’espace agricole, un pavillon circuit court sera installé.
L’innovation sera au centre de la Foire Economique avec un pavillon dédié. Un pavillon transversal réunissant agriculture, commerce, artisanat et industrie. « Nous sommes partis du constat que ces activités ne sont pas antagonistes. Elles ont des choses à se dire », assure le patron de l’agence LR. A titre d’exemple, c’est dans ce pavillon que Gauthey Automatismes installera un robot.
 

Une foire privée

Si la Communauté de Communes du Grand Autunois-Morvan, la Ville d’Autun et le Conseil Départemental de Saône-et-Loire seront présents sur cette Foire économique, la foire économique est avant tout une foire d’entrepreneurs et de partenaires privés. Et Laurent Rebeyrotte de remercier les partenaires historiques de la foire, à l’image des établissements E.Leclerc. « Il est plus facile d’être partenaire quand les pages sont établis, que quand elles sont vides », constate-t-il. Une foire privée donc mais également une foire locale. « Ici, nous n’avons pas d’exposants écumants les foires de France. 80% de nos exposants sont des locaux, à l’image de l’Irish Pub, de Louro ou encore du garage OPEL, présents dès la première heure », détaille Laurent Rebeyrotte.
Pour Stéphane Adam, PDG des établissements E.Leclerc, le décloisonnement prôné par Eveneco est essentiel. « C’est le meilleur moyen de faire avancer l’économie à travers des rencontres en terrain neutre », indique-t-il, tout en saluant le caractère bisannuel de la foire. « Cela permet de se remettre en cause et de bien faire les choses », indique le grand patron de Leclerc.
 
Des animations partout, tout le temps

La Foire Economique d’Autun, c’est également des animations. Et cette année, avec la présence de l’Alsace, on ne devrait pas s’ennuyer dans les allées. Tout au long des quatre jours, spectacle de loups et de fauconnerie seront proposés. Elle avait enflammé la première foire en 2008. La Gitano Family sera de retour cette année pour marquer la cinquième édition de ce rendez-vous. Le vendredi et le samedi, autre style mais tout aussi impressionnant, c’est la fanfare du 27ème Régiment de Chasseurs Alpins qui sera présente à l’Eduen. Un peu comme certains exposants, Néné est un incontournable de cette foire économique. Bonne nouvelle, le trublion viendra encore mettre le bazar dans les allées de l’Eduen, avec toujours de grands éclats de rire en perspective. Mur d’escalade, château gonflable et mini-ferme permettront également aux enfants de se divertir. « Une fois que l’on a payé l’entrée, toutes les animations sont gratuites », prévient Laurent Rebeyrotte.
Enfin, deux invitées permettront de tomber définitivement sous le charme de cette foire économique. Ainsi qu’Autun Infos a déjà eu l’occasion de l’écrire, le samedi, c’est Delphine Wespiser, Miss France France 2012, qui viendra défendre sa région natale, l’Alsace. Le lendemain, le dimanche, c’est celle qui lui a succédé au titre de Miss France qui viendra dans les allées de la Foire. Une Miss qui connaît bien l’Eduen pour y avoir été couronné Miss Bourgogne, avant de connaître un fabuleux destin. En effet, le dimanche, la Foire Economique accueillera Marine Lorphelin.
Enfin pour ne rien manquer, Radio Foire permettra de suivre en direct, sur le territoire de l’Autunois-Morvan, la foire, avant mais également pendant. Rendez-vous sur le 92.1 FM.
Bastien MIGAULT

 



 

Partenariat Crédit Agricole Autun

AUTUN : Le Crédit Agricole, partenaire de la Foire Economique d’Autun
Le Vendredi 27 mai 2016 @ 18:29:12

Le grand rendez-vous approche. La Foire Economique, c’est dans 4 mois tout juste. Une foire d’entrepreneurs, véritable reflet du territoire qui, comme le rappelle Cédric Vaudelin, président de l’association Eveneco, qui porte le rendez-vous, ne peut pas avoir lieu sans le soutien de partenaires privés.
Cette année, avec le concours de bovins reproducteurs charolais et le concours d’ovins charolais, la foire économique d’Autun permet de renouer avec une grande foire agricole de territoire. Et quoi de plus normal que de voir le Crédit Agricole figurer parmi les partenaires de l’événement économique de l’année sur le territoire du Grand Autunois-Morvan. Car ce n’est pas seulement la caisse locale d’Autun qui s’associe à l’événement, mais également celle d’Etang-sur-Arroux. « Un engagement qui correspond pleinement aux valeurs mutualistes du Crédit Agricole », explique Véronique De Guelis, présidente de la Caisse locale autunois. Une analyse que partage Jean-Michel Chatillon son homologue étangeois. Depuis la création de la Foire économique, Eveneco n’a de cesse de répéter que cette foire doit avoir du sens et doit permettre un décloisonnement. Ce décloisonnement, le Crédit Agricole le pratique au quotidien. Ce qui justifie également sa présence à la Foire Economique.

 

Montrer une agriculture

 

Si l’agriculture prendra, pour cette cinquième édition une place prépondérante, Eveneco souhaite toutefois montrer une agriculture moderne. « Une agriculture qui pense à la jeunesse », souligne Laurent Rebeyrotte, patron de l’agence LR Communicability, bras armé d’Eveneco dans l’organisation de la foire. Pour Laurent Rebeyrotte, cet espace agricole s’orientera autour de ce qu’il appelle les quatre essentiels que sont la terre, l’élevage, la commercialisation et le soutien financier. Et à ces quatre essentiels se trouve un partenaire, à savoir la SAFER pour la terre, Elva Novia pour l’élevage, Feder pour la commercialisation et le Crédit Agricole de pour le soutien financier.
Bref, le Crédit Agricole, sur cette foire économique 2016, est bien plus qu’un simple partenaire financier.

Bastien MIGAULT

Le point à quatre mois de l’événement
La Foire approche désormais à grand pas. C’est en effet dans tout juste quatre mois que le coup d’envoi de cette foire sera donné. Et dans les préparatifs les choses bon train. « Nous sommes sur une bonne dynamique. Aujourd’hui, le parc des expositions est quasiment rempli », souligne Laurent Rebeyrotte. Et de préciser que des marques automobiles qui ne venaient pas les années précédentes, ce sont cette année inscrites. « De même, il y a de la place pour les marchands de matériels agricoles », précise encore, en forme d’appel du pied, le patron de LR Communicability.  Aujourd’hui, plus que jamais, pour les commerçants et les artisans de l’Autunois-Morvan, il est important de réserver pour être sûr d’avoir son stand.

B.M

 



 

AUTUN : M-6 avant la foire économique
Le Mardi 15 mars 2016 @ 18:17:45 

 

L’équipe d’Eveneco est entrain de renter dans la dernière ligne droite. C’est en effet dans un peu plus de six mois, les 22, 23, 24, 25 septembre prochain, la cinquième édition de la Foire Economique d’Autun.  « Depuis 2008 et la création de l’événement, le credo d’Eveneco était de dire qu’il fallait associer les quatre filières du territoire.  Artisanat, commerce, industrie et agriculture ont des choses à se dire », insistent conjointement Cédric Vaudelin, président d’Eveneco et Laurent Rebeyrotte, patron de LR Communicability, chef d’orchestre de la Foire économique. Aujourd’hui, cette alchimie arrive à maturation.
Pour cette nouvelle édition, l’agriculture va prendre une place encore plus importante qu’auparavant. En effet, Eveneco s’est associé avec la Société d’Agriculture d’Autun pour que le concours de reproducteurs charolais inscrits au Herd Book  se déroule en même temps que la foire. Pari réussi, avec cette volonté d’intéresser le grand public. « Il y aura le concours officiel, mais également celui du public qui pourra, par exemple, voter pour le plus beau taureau… », avance Laurent Rebeyrotte. Au bovin, on pourra également retrouver les ovins… De race charolais bien évidemment… La encore de nombreux concours se dérouleront sur la foire. Et signe du décloisonnement, les moutons pourront côtoyer les loups…

 

Un pavillon dédié à l’innovation et à la jeunesse


De tous les temps, l’Autunois-Morvan a été un territoire d’innovation. Le premier tambour de machine à laver percé, c’est Xavier Pauchard… Et que dire de Dim avec Bernard Giberstein. Aussi, cette foire économique 2016 mettra en avant ceux qui innovent sur le territoire. « Cela concernera tous les secteurs. Ce sera un pavillon très transversal », indiquent encore Cédric Vaudelin et Laurent Rebeyrotte, qui estiment encore une fois que toutes les filières ont des choses à se dire.
Mais surtout  ce pavillon va ouvrir la porte aux jeunes. « Nous voulons aider les jeunes qui ont des projets à se faire connaître », précise Cédric Vaudelin. Clairement, ce sera pour eux un espace pour présenter leur projet, pour se vendre. Cela vaut pour des jeunes du Grand Autunois-Morvan, mais également pour des jeunes issus des territoires voisins. « L’important pour eux est de créer du réseau et pourquoi pas venir installer leur entreprise en Autunois-Morvan », indique Laurent Rebeyrotte. C’est d’ailleurs dans cet esprit de réseau et d’échanges que la soirée des décideurs économiques sera renouvelée.

 

L’Alsace, invitée d’honneur

 

Après le Pays Basque, la Camargue, l’Auvergne et la Savoie, la Foire économique d’Autun poursuit son tour de France… Et c’est cette fois l’Alsace, pays de la choucroute, du kouglof et des cigognes, qui sera l’invitée d’honneur de cette cinquième. L’Alsace qui aura toute sa place dans un pavillon dédié. Un pavillon a travers lequel on pourra découvrir toutes facettes de la région. Une région qui sera également présente avec très certainement l’une des plus belle représentante.
En effet, Delphine Wespiser, Miss France 2012 et que l’on peut admirer chaque été dans le rôle de Blanche dans Fort Boyard, sera présente tout au long. Une présence plus que symbolique puisque c’est à l’Eduen que Delphine Wespiser avait sacré Marine Lorphelin Miss Bourgogne, avant même de lui céder sa couronne de Miss France…
« Une foire plus festive ». C’est la promesse faite par l’équipe d’Eveneco. Aussi retrouvera t’on Néné, la mascotte de la foire autunoise, encore une fois dans un nouveau rôle. Cette foire sera également l’occasion de retrouver la Gitano Family, qui avait enflammer la foire, il y a quelques années.
Enfin, quelques jours avant la Foire, « Radio Foire » verra le jour. « Nous aurons une fréquence pour parler de la foire » prévient Laurent Rebeyrotte.

 

Commerçants, artisans, il est temps de réserver

 

Aujourd’hui la Foire économique d’Autun s’est faite une réputation. « On renoue avec les grandes foires d’antan », assure Cédric Vaudelin. Pour preuve, la foire se remplit plus rapidement que les autres années. « Si les commerçants et artisans autunois veulent travailler dans de bonnes conditions, c’est maintenant qu’il faut réserver. D’autant plus que certains exposants présents les années précédentes reviennent et prennent plus d’emplacements », indiquent le président d’Eveneco et le patron de LR Communicability.
Cette année, la Foire Economique tombe en même temps que les portes ouvertes du Lycée Militaire d’Autun. Aussi, les quelques 700 élèves seront les invités de la foire économique. « De même, les parents bénéficieront d’entrée à tarif préférentiel », indique Laurent Rebeyrotte. Une raison de plus pour vanter les mérites de l’Autunois-Morvan et mettre en avant ses savoir-faire.

Bastien MIGAULT - Autun Infos

AUTUN INFOS

 

FOIRE D'AUTUN : Pleins feux sur l'agriculture pour la cinquième édition
Le Jeudi 18 février 2016 @ 10:27:13 

 

 

C'est l'aboutissement d'un partenariat qui a débuté en 2008 entre Evénéco l'association organisatrice de la Foire Economique et la Société d'Agriculture d'Autun. Pour cette cinquième édition, du 22 au 25 septembre prochain, les organisateurs auront le plaisir d'accueillir le samedi et le dimanche le prestigieux Concours de Reproducteurs Charolais. Inscrit au Herd Book Charolais et organisé depuis des dizaines d'années par la Société d'Agriculture, l'événement a de quoi animer la foire. " Pas moins de 200 bêtes seront exposées, avec un ring de démonstration", détaille Roger Brochot, le président de la Société d'Agriculture.
« Nous avons souhaité mettre en avant tous les aspects de l'économie du territoire et l'agriculture en fait bien entendu partie », explique Cédric Vaudelin, le président d'Evénéco. Outre le concours bovin, le concours Ouest Mouton Charolais sera aussi présent sur la foire pour la première fois. « Toute la diversité de l'agriculture locale sera représentée », souligne Laurent Rebeyrotte, dont l'agence gère la communication de l'événement. Les habitués de la foire retrouveront également la mini-ferme et peut-être aussi quelques animaux un peu moins habituels.

La miss Delphine Weispiser pour l'Alsace

Pour sa cinquième édition, la foire s'annonce pleine de surprises, avec encore bien des animations, notamment autour de l'Alsace, invité cette année, qui aura son pavillon dédié. Autre pavillon qui devrait faire sensation, celui de l'innovation, mettant à l'honneur bien des secteurs de l'économie locale.
Tout n'est pas encore dévoilé, mais l'on peut déjà annoncer la venue d'une ancienne Miss France, pour représenter fièrement sa région alsacienne. Delphine Wespiser est aussi connue pour son rôle de « la juge blanche », dans la célèbre émission de télévision Fort Boyard.
Les acteurs de la vie locale qui n'ont pas encore réservé leur stand peuvent contacter sans attendre l'association Evénéco, pour faire partie intégrante de cet événement régional, qui rassemble tous les deux ans 130 exposants et comptabilise près de 15 000 entrées payantes : www.foireautun.com

 

                                                                                                                                                                                        Laëtitia Pernin

 

AUTUN INFO

 

CONCOURS DE BOVINS REPRODUCTEURS D’AUTUN : Le reflet de la crise agricole
Le Samedi 07 novembre 2015 @ 19:02:04 

 

 

Les mots de Bernard Lacour, patron de la FDSEA résument à eux seuls le concours de reproducteurs bovins qui s’est déroulé, ce vendredi et ce samedi, à l’Eduen. En tout cas, pour son premier concours à la tête de la Société d’Agriculture, Roger Brochot aurait très certainement mérité mieux. Mais la faible présence de bovins reproducteurs n’est que la conséquence des différentes crises successives que subit, depuis de nombreuses années, le monde de l’élevage. Sécheresse, FCO… Pour ne citer que celles de ces dernières semaines. Des crises qui ont finit de décourager les éleveurs. «Cela fait 40 ans  que je suis installé. Aujourd’hui, on vend nos bêtes au même prix, voir moins cher, qu’il y a 40 ans, alors que nos charges, elle, ont augmenté », indique le nouveau président de la Société d’Agriculture d’Autun. Et d’en appeler aux pouvoirs publics : « Ils doivent aujourd’hui prendre les choses en main ». Dans ce tableau noir de l’agriculture actuelle, Roger Brochot a tout de même remercier les éleveurs et exposants, « qui ont un grand mérite à être ici au vu de la conjoncture ». Et le Sénateur Jean-Paul Emorine, bien que partageant les propos tenus avant lui, a tenu à dédramatiser : « Je préfère voir un concours avec moins d’animaux, mais avec des animaux de qualité ». Une qualité qui n’aura pas échapper à l’oeil des experts et qui fait la force du concours d’Autun.
Sur les causes de la faible participation, tous les responsables politiques et syndicaux sont unanimes. Et Rémy Rebeyrotte d’enfoncer le clou sur le rapport calamiteux de l’OMS sur la viande et surtout de l’interprétation qui en a été faite. « Aujourd’hui, manger tue ! », constate avec ironie le maire d’Autun. Et de reprendre : «  cette caricature n’est cependant pas sans incidence sur les consommateurs. C’est pourquoi nous devons proposer des produits de qualité », résume encore le maire d’Autun.

 

L’abattoir bientôt dans sa phase opérationnelle

 

Dans ce contexte morose quelques bonnes nouvelles sont venues redonner un peu le moral aux participants. A commencer par l’annonce du bouclage du dossier l’abattoir. « Le permis de construire sera déposé au cours de l’année 2016 pour un début des travaux début 2017 », indique Rémy Rebeyrotte. Et Bernard Lacour de saluer l’union sacrée autour de l’équipement « avec la volonté d’en faire un outil territorial ». Une union sacrée également salué par Jean-Paul Emorine, précisant que si l’abattoir fait l’unanimité c’est que l’Autunois résonnait en terme de bassin de vie. Débordant du strict cadre de l’agriculture pour celui de l’intercommunalité, le Sénateur Emorine a salué la prise en compte de la notion de bassin de vie dans la construction de la future communauté de communes du Grand Autunois-Morvan. « Ce que vous avez fait, c’est ce que la France doit faire », insiste le parlementaire.
L’an prochain, le concours de reproducteurs n’aura pas lieu en novembre, mais à la fin du mois de septembre, lors de la prochaine foire économique. L’information avait déjà filtré, notamment dans nos colonnes, elle a été définitivement confirmée par Roger Brochot et Cédric Vaudelin, président d’Eveneco. « C’est clairement une plus value pour la Foire Economique, comme pour le concours », affirme-t-il. Et Laurent Rebeyrotte, chef d’orchestre de cette foire d’enfoncer le clou : « le monde agricole a des choses à dire au monde industriel et au monde de l’artisanat. L’objectif est de montrer que l’agriculture est un fer de lance de notre territoire ». Et le patron de LR Communicability en est convaincu : « Entre la foire économique et le concours de reproducteurs charolais, on peut faire un sacré coup ».

Bastien MIGAULT

Téléchargez la revue de presse complète de l'Exploitant agricole pour la foire 2014
Revue de presse Exploitant agricole 2014
EA FOIRE 2014.pdf
Document Adobe Acrobat [3.5 MB]
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
EVENECO - FOIRE D'AUTUN

Appel

Email

Plan d'accès